Port-La Nouvelle, le hub des énergies vertes en Occitanie

La Région Occitanie sera à énergie positive en 2050. Port-La Nouvelle produira 40% des objectifs d’énergie éolienne. Le port de la transition énergétique en Méditerranée sera un port innovant au service des énergies propres : l’éolien en mer flottant et l’hydrogène vert.

Filière régionale en devenir, l’éolien en mer flottant constitue l’une des composantes majeures de l’extension du Port de Port-La Nouvelle. Portée par l’ambition de devenir un des leaders européens de l’énergie positive d’ici à 2050, en multipliant par 3 la production d’énergies renouvelables, la Région Occitanie s’investit pleinement dans ce projet pilote. L’éolien en mer flottant contribue à dynamiser l’économie régionale tout en s’inscrivant dans une démarche de respect de l’environnement et en répondant au plan Littoral 21.

Connectées au réseau électrique via un câble sous-marin par RTE (Réseau de Transport d’Electricité), ces éoliennes flottantes ont vocation à produire de l’électricité pendant 20 ans. A terme, la mise en place de fermes commerciales pourrait faire de l’infrastructure portuaire de Port-La Nouvelle une base industrielle et logistique majeure pour le développement de l’éolien en mer flottant.

Zoom : développement de l’hydrogène vert - stocker l'énergie des éoliennes

A Port-La Nouvelle, l’énergie éolienne servira à fabriquer de l’hydrogène vert, un vecteur énergétique  propre et stockable. L’électricité produite par les éoliennes sera transformée en hydrogène en utilisant la technologie de l’électrolyse de l’eau. Premier site de production d’ampleur industrielle d’hydrogène vert sur la façade méditerranéenne, cette usine aura vocation à devenir un site majeur pour l’alimentation régionale et interrégionale, grâce notamment à son ouverture sur le Maghreb.  
 
Ce projet fait entrer pour la première fois l’Occitanie sur une trajectoire de production d’hydrogène vert à l’échelle industrielle (électrolyseur de 50 MW), représentant 21% des objectifs hydrogène vert de la trajectoire Région à Energie Positive 2050. 

Région à énergie positive : un engagement à l’horizon 2050

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a l’ambition de devenir la première région d’Europe à énergie positive. C’est dans ce but qu’elle soutient les projets portés sur l’ensemble du territoire qui visent, d’une part, à augmenter la part de production d’énergies renouvelables et, d’autre part, à limiter la consommation énergétique de façon globale.

Un objectif d’ici 2050 : 100% des besoins de la Région couverts par les énergies renouvelables. L’éolien en mer flottant est un composant essentiel pour atteindre cette ambition.

Le pacte de Narbonne

La Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée, associée aux présidents de collectivités locales et de chambres consulaires, aux chefs d’entreprises, aux dirigeants d’associations, et aux autres acteurs de la filière, estime nécessaire la constitution d’un appel d’offres dès 2019 pour la création d’un premier parc éolien commercial en Occitanie. L’ambition est d’aller plus loin que les fermes pilotes et accélérer la transition énergétique.

Les bénéfices résultant des aménagements des ports et le développement de plateformes logistiques étant considérables pour l’économie régionale, ajouté au développement en cours des fermes pilotes, il est indispensable de transformer l’essai et se projeter le plus rapidement possible vers le stade des parcs commerciaux pour l’éolien en mer flottant.

Le pacte de Narbonne regroupe la Région et toutes les forces vives d’Occitanie, réunies ensemble pour relever ce défi !

Le pacte et les signataires

en 2019

appel d'offres pour la création d’un premier parc éolien commercial en Occitanie
Proudly powered by Wpopal.com
Aller au contenu principal